Mise à jour pour 2012 du décret d’organisation des élections présidentielles

Le Décret n° 2011-1837 du 8 décembre 2011 relatif à l’élection du Président de la République a été publié au JO n°0285 du 9 décembre 2011 page 20878, texte n° 18.

Il modifie essentiellement le décret n° 2001-213 du 8 mars 2001 modifié portant application de la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962 relative à l’élection du Président de la République au suffrage universel ainsi que le dispositif pour les français de l’étranger avec le décret n° 2005-1613 du 22 décembre 2005 modifié portant application de la loi organique n° 76-97 du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France pour l’élection du Président de la République.

Il intègre certaines des propositions du dernier rapport de la Commission nationale de contrôle de la campagne en vue de l’élection présidentielle (voir aussi ici sur vie-publique.fr et là sur le site du Conseil constitutionnel) et pour prendre en compte les modifications statutaires intervenues outre-mer. Il précise le rôle de la Commission nationale de contrôle lors de l’examen des documents déposés par les candidats ainsi que la procédure devant celle-ci et indique que les éventuels recours contre les décisions de la commission doivent être portés devant le Conseil d’Etat. La composition de la commission est modifiée pour notamment inclure un représentant du ministre des affaires étrangères. Enfin, la date de remise des modèles d’affiche et de déclaration des candidats à la commission est avancée de deux jours.
Le présent décret modifie également le décret du 22 décembre 2005 portant application de la loi organique du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France pour l’élection du Président de la République. Suite à la création de onze sièges de députés des Français élus hors de France à compter de la prochaine législature, il prévoit que les électeurs inscrits sur une liste électorale en France et résidant hors de France optent pour exercer leur droit de vote en France ou à l’étranger non seulement pour l’élection présidentielle mais aussi pour les élections législatives et celles des membres de l’Assemblée des Français de l’étranger. Il rappelle également les conditions dans lesquelles les électeurs, candidats, élus, partis ou groupements politiques peuvent prendre communication et copie des listes électorales consulaires. Enfin il actualise les règles de fonctionnement des bureaux de vote à l’étranger.